DIY / Comment faire son shampoing solide

diy/ mon shampoing solide

Comme je vous l’avais promis dans mon dernier article (5 bonnes raisons de passer au shampoing solide), je viens aujourd’hui avec la recette du fameux shampoing solide.

 

Pour le faire vous aurez besoin:

De SCI: C’est l’ingrédient principal du shampoing solide. Son nom complet est le Sodium Cocoyl Isethionate. C’est un tensioactif dérivé de l’huile de coco. Ce n’est donc pas un produit naturel. Il apporte le pouvoir moussant au shampoing et laisse un toucher doux pour les cheveux. C’est aussi grâce à ce produit que le shampoing devient solide. Il est doux et très bien toléré par la peau.

D’eau minérale (ou d’un hydrolat): Le liquide permettra de mélanger les ingrédients entre eux. Je choisis de mettre un hydrolat, car si on en a à la maison, c’est toujours plus sympa d’avoir un maximum d’actifs.

D’une ou deux huiles végétales: Il n’y a pas mieux pour nos cheveux que le pouvoir des huiles. Elles hydratent et nourrissent le cheveu, lui apportent brillance et force. C’est simple pour le cheveu, les huiles sont juste hyper efficaces. D’ailleurs bon nombre de masques sont à base d’huiles végétales. On en parlera aussi à l’occasion…

De beurre végétal: Optionnel, il agira plus ou moins de la même manière que les huiles, c’est un petit apport supplémentaire.

De poudres végétales: On les utilise selon les actifs qu’on a envie d’avoir dans notre shampoing, pour éviter les pellicules, les démangeaisons, pour adapter notre shampoing selon notre type de cheveu, etc…

D’huiles essentielles: En quantités beaucoup plus faibles, c’est le petit plus en terme d’actifs. Elles apportent aussi une bonne odeur, car avouons le, un shampoing qui sent bon, c’est quand même beaucoup plus agréable.

D’un conservateur: Il n’est pas forcément indispensable vu que le produit fini est solide, malgré tout le shampoing est amené à durer, un peu de vitamine E ne peut donc pas faire de mal.

mon shampoing solide

En quantités ça donne donc (pour mon shampoing solide perso) :

  • 50g de SCi
  • 10g d’eau minérale ou hydrolat de camomille
  • 8g d’huile de coco et d’argan
  • 6g de poudre d’orange
  • 6g de poudre de nagarmotha
  • 4g de beurre de karité
  • 15 à 20 gouttes d’huiles essentielles de citron et menthe poivrée
  • 7 gouttes de vitamine E


Préparation:

Mettez le SCI dans une casserole, faites le chauffer au bain marie. Ajoutez l’eau/hydrolat, mélangez. Ajoutez les huiles et le beurre, puis les poudres. Mélangez. Finissez par les huiles essentielles et le conservateur.
Terminez en mettant la pâte obtenue dans un petit moule, j’ai choisi un cœur, laissez refroidir environ 3h au réfrigérateur.
Et surtout attendez 2-3 jours avant de l’utiliser, qu’il ai bien le temps de prendre.

Sans plus attendre, voici le tuto en vidéo:

Je vous l’ai dit il s’agit de ma recette perso, bien sur il vous est tout à fait possible de l’adapter, excepté le SCI qui est l’ingrédient « obligatoire ». Comme promis, voici des petites idées pour faire également votre shampoing perso, unique, à vous!

shampoing solide


Les huiles végétales que je vais vous citer sont celles que j’utilise et donc connait, il en existe beaucoup d’autres, celles ci sont juste plus connues:

L’huile d’amande douce: Elle est apaisante et adoucissante pour les peaux irritées et sèches, à utiliser pour un cuir chevelu irrité, qui démange

L’huile de jojoba: Rééquilibre les cheveux gras et normalise l’excès de sébum, elle nourrit le cheveu, limite la chute, améliore la brillance. C’est une « superhuile » pour les cheveux et idéale pour cheveux secs, cassants, gras.

L’huile de coco: Elle est nourrissante et lisse le cheveu, elle parfume agréablement et est un anti-poux (ça peut être utile, on ne sait jamais). Elle est utile pour les cheveux bouclés, frisés, les cheveux ternes et pour les pointes fourchues.

L’huile d’argan: Elle apporte de la brillance et de l’éclat aux cheveux fatigués, cassants. Elle est utile contre les pellicules. On peut l’utiliser sur cheveux colorés ou pour éviter les pellicules.

L’huile d’avocat: Très pénétrante, elle apporte brillance et vigueur, elle accélère également la pousse des cheveux. Elle aussi agit sur la chute des cheveux.


Les huiles essentielles étant très nombreuses, je ne vais vous parler que de celles que je connais le mieux et qui sont faciles à trouver:

L’HE d’ylang ylang: La plus utilisée des HE en ce qui concerne les cheveux, elle s’adapte à tous les types de cheveux, limite la chute des cheveux et apporte de la brillance.

Les HE de citron, menthe verte, romarin à cinéole: Elle sont rafraîchissantes et revitalisantes.  Leur odeur est très agréable.

L’HE de lavande vraie ou fine: Antiseptique, régénérante, elle agit contre les démangeaisons et apporte elle aussi une odeur très agréable. L’HE de lavande est un peu l’huile essentielle qu’on a tous chez soit car utile pour énormément de choses.

L’HE de tea tree: Elle est purifiante, antibactérienne et tonifiante, elle peut aussi être utilisée en cas de cheveux gras.


Les poudres sont issues de plantes ayurvédiques. Il en existe beaucoup, je vous donne quelques exemples, pour ma part je connait surtout les deux que j’utilise, soit poudre d’orange et de nagarmotha.

La poudre de nagarmotha: Elle purifie le cuir chevelu, apaise les démangeaisons, régule les cheveux gras et lutte contre les pellicules.

La poudre d’orange: Elle est utilisée pour rendre le cheveu doux, souple et brillant.

La poudre de bhringaraj: Elle lutte contre la chute des cheveux et les cheveux blancs précoces

La poudre de kapoor kachli: Elle est réputée rendre les cheveux plus épais, brillants et stimuler leur pousse


Voilà pour les explications. Pour moi qui n’ai pas juste le cheveu sec, ou gras, ou fin, j’ai choisi différents actifs pour la brillance, les démangeaisons, pour ce qui me correspond.

shampoing solide

Maintenant à vous de jouer, pour créer votre propre shampoing solide, celui qui vous sera réellement adapté et surtout sans aucun produit que vous ne connaissez pas. Prêts à épater vos proches?

 

 

Laisser un commentaire